Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SISTERON

Surnommée "la Porte de la Provence", une cité fortifiée des Alpes de Haute Provence, riche de son patrimoine historique hors du commun, sur la Route Napoléon, elle marque le passage entre la Provence et le Dauphiné et entre les Alpes et la mer. La citadelle forteresse qui couronne son rocher dominant la ville et la Durance, face au rocher de la Baume dont les strates sont presque verticales, est un ensemble architectural s'échelonnant du XIIème au XIXème siècles. Dans la vieille ville, les tours restantes faisaient partie de l'enceinte élevée vers 1370, constituée d'un anneau de remparts ponctué de tours qui se soudait aux ouvrages de la citadelle, ces ouvrages ont été en partie abattus au XIXème siècle. Prosper Mérimée, de passage, sauva les 5 dernières tours, les plus belles, les plus hautes et les mieux conservées de France.

"C’est la plus puissante forteresse de mon royaume" disait Henri IV. Aujourd’hui, monument historique, dominant Sisteron, ensemble d’ouvrages d’époques très diverses: enceintes, bastions, chemins de ronde, donjon, plus de huit siècles d’architecture et d’histoire.
Les tours de Sisteron - Elles faisaient partie de l'enceinte érigée vers 1370 pour protéger la ville des bandes armées qui pillaient la Provence, cinq ont échappées à la destruction grâce à Viollet Le Duc.
Notre Dame des Pommiers - Ancienne cathédrale du diocèse de Sisteron.
La fontaine Ronde - Erigée en 1419, son nom vient de son ancien bassin, rond.
La tour de l'Horloge - Depuis 1564 elle traverse les siècles survivant aux dégâts de l'âge et aux bombardements de 1944.
La porte de Provence, entre Provence et Savoie, Le rocher de la Baume
L'échaugette du Diable
En 1639, accusé de complot contre la France, le prince polonais Jean Casimir Vasa (Jan II Kazimierz Waza), futur roi de Pologne, est enfermé sur ordre de Richelieu dans le donjon de la citadelle du 13 février au 16 août. Le cachot où fut détenu le prince a été reconstitué, avec son mobilier et un mannequin représentant le prisonnier.
Notre-Dame du château, chapelle de la Citadelle, édifiée vers 1430.
D’importants remaniements furent opérés sur la face nord au milieu du XIXème siècle. A cette époque fut creusé dans le rocher l'escalier souterrain reliant la forteresse à la ville.
La poudrière, voulue par Vauban.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE