Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SILLANS LA CASCADE

Au milieu d'un océan végétal du Var, village à l'aspect médiéval particulier, resserré sur lui même, comme une grosse ferme dont la place centrale serait la cour intérieure. D'importants restes de rempart avec leurs tours à créneaux du XIème siècle et un imposant château construit en 1800 par Rolland de Sillans à la place d'un plus ancien, ont été rénovés depuis leur acquisition par la commune. Le château abrite la mairie et des salles d'expo. A l'extérieur des murs, au milieu d'oliviers, l'église Saint Etienne du XVIIème siècle. Au XIème siècle, le "Castrul de Sillans" est cité dans un texte, il dépend de la viguerie de Barjols. En 1307, la cité est possession de la puissante famille de Pontevès. Après bien des échanges, achats, alliances, ... le 26 mai 1781, Antoine François Rollans, greffier au parlement de Provence, acquiert ce fief aux enchères pour la somme de 286 000 livres. La ligne du train des Pignes de Nice à Meyrargues, s’arrêtait à la gare Sillans-Aups, ouverte le 28 août 1888. En contre bas du village, une agréable promenade de 800m, au milieu de gigantesques platanes centenaires, mène à une magnifique cascade de 42 mètres (la plus haute du Var), enfouie dans un écrin de verdure.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE