Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SANARY

Agréable station balnéaire du Var, face à Bandol. Au XIIème siècle, existait sur le site du port actuel, un prieuré, dépendant de l'abbaye Saint Victor de Marseille, dédié à Saint Nazaire. À la fin du XIIIème siècle, on construisit un édifice actuellement connu sous le nom de "Tour romane" qui servait de tour de guet. En 1436, le roi René fit creuser un fossé et un boulevard de protection et y installa une petite garnison. Relevant à l'origine d'Ollioules, le seigneur y créa au début du XVIème siècle, un hameau sous le nom de "Sanct Nazari", en autorisant quelques familles à s'établir près de l'ancienne tour. Ensuite le port fut construit pour offrir un débouché au commerce ollioulais. Ce n'est qu'en 1688 que Saint Nazaire obtint de Louis XIV, sa séparation d'avec Ollioules. Le fossé a été comblé en 1704 et les constructions se sont appuyées sur la tour aujourd'hui enserrée dans un groupe de bâtiments. Le 12 novembre 1890, Saint Nazaire prit officiellement le nom de Sanary. Pendant la seconde guerre mondiale à Sanary-sur-Mer, celui qui allait devenir le célèbre Jacques-Yves Cousteau, cachait aux nazis, dans sa villa "le Baobab", l'appareil respiratoire en eau profonde qu’il venait de créer.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE