Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
PUJAUT

Village méridional du Gard à l’écart des grands axes routiers. Autrefois, les eaux d’un étang venaient mourir au pied des remparts et un château surplombait les habitations, il est ruiné pendant la guerre des Albigeois. Au cours des guerres de religion, le bourg est pris par les protestants en 1567, ils se retirèrent trois ans plus tard après l'avoir incendié en partie. Au dessus du village, on peut admirer le panorama sur la plaine, cette étendue était juqu'au XVIIème siècle, un immense plan d'eau, asséché de 1603 à 1612. L’étang de Pujaut occupait environ 1270 hectares et pouvait atteindre 18 mètres de profondeur, formé il y a plus de 5 millions d'année après le retrait du passage du Rhône par Pujaut. Les bois ne donnaient pas assez de gibier, l'étang pas assez de poisson, ce qui entraîna une période de grande pauvreté. Ainsi, après de nombreuses privations, protestations et pétitions, les habitants réclament des terres afin de pouvoir cultiver des céréales. Pour ce faire, la communauté décida d’assécher l’étang. Après plusieurs essais infructueux au cours des siècles précédents, en 1591, Henri IV donne son feu vert de dessèchement pour raison économique et de salubrité, le marché est confié en 1603 à Claude de Montconis. En raison de plainte de pêcheurs perdant leurs revenus, les travaux prennent du retard, il est finalement asséché en 1612 après un travail gigantesque pour l'époque.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE