Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
PLATEAU DE VALENSOLE

Région naturelle, d'une superficie de 800 km², entre les vallées de la Durance à l'ouest, de l'Asse au nord, des gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix au sud, l'altitude moyenne est de 500 mètres. Célèbre pour ses cultures de lavande et de truffes, le plateau vit essentiellement de l'agriculture, du tourisme et de l'artisanat, 82 000 ha y sont cultivés. Au XIXème siècle, le plateau était presque entièrement planté d'amandiers. L’exploitation des amandes était assez difficile car le ramassage se faisait à la main jusque dans les années 50 où de nouvelles techniques firent leur apparition. Les hommes gaulaient les arbres et les femmes ramassaient les amandes dans des sacs. Le soir, les hommes faisaient le tour des arbres avec une remorque pour ramasser les sacs. Selon les saisons, il revêt différents aspects: les cimes enneigées des Alpes et les amandiers en fleurs en mars laissent place en juillet aux multiples bleus des lavandes ondulant en alternance avec l’or des blés. En novembre, l’ocre des terres labourées tranche sur le ciel bleu d’hiver.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE