Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
OBERNAI

La ville lovée sur les contreforts du massif vosgien au débouché du vallon de l’Ehn, est la plus visitée du Bas-Rhin après la capitale européenne. Berceau légendaire de Sainte Odile (patronne de l’Alsace), elle est un véritable condensé d’Alsace. Le centre historique, encore contenu dans ses murailles, possède un ensemble remarquable de beaux bâtiments médiévaux et Renaissances. Le nom d’Obernai apparaît vers 1240 lorsque le bourg accède au statut de ville sous la tutelle de la famille des Hohenstaufen, très prospère à cette époque. Pour se prémunir des convoitises, elle devient membre de la décapole en 1354, ligue d’entraide de dix villes impériales d’Alsace. Elle est à son apogée aux XVème et XVIème siècles. La guerre de trente ans fait des ravages, occupée par les Impériaux, puis par les Suédois, la ville est rançonnée et cédée à la France en 1679. Après cette période, elle retrouve une certaine prospérité. Annexée, comme le reste de l’Alsace, à l’Allemagne en 1871 avant de revenir à la France en 1918.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE