Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
NAJAC

Village médiéval s'étirant le long d’une arête rocheuse, dans un site naturel exceptionnel de l'Aveyron. Bâti de part de d’autre d’une seule rue qui escalade l’éminence ayant servi de fondation naturelle au château qui le domine. Il compte de très belles maisons dont certaines datent du XIVème siècle et des fontaines. Le bourg initial est blotti au pied du château, de nombreuses foires et marchés s’y sont tenues durant des siècles. Le quartier de la bastide, datant du XIIIème se distingue par l’élargissement de la rue qui devint une vaste place. La forteresse royale de Najac a été construite en 1253 par Alphonse de Poitiers (frère de Saint-Louis) afin de maîtriser une population hostile à son égard, sur l'ancien château construit vers 1100 par Bertrand de Saint Gilles. Surplombant l'Aveyron de deux cents mètres, le donjon avec ses trente huit mètres de hauteur sur lesquels s'étagent trois niveaux d'archères (celles du rez-de-chaussée avec six mètres quatre-vingt d'ouverture verticale, sont les plus hautes au monde), n'a rien perdu de sa magnificence. "Un des plus beaux villages de France", étape sur le chemin de Compostelle, témoin majeur de l'histoire du Rouergue, du comté de Toulouse et du pays cathare.

L'église Saint Jean - Première église gothique du Rouergue (XIIIème et XIVème siècles). En 1258 le tribunal de l'inquisition inflige des peines aux habitants, condamnés pour hérésie cathare, et leur impose la construction de l'église.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE