Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
MURS

Village de caractère perché à 500m d’altitude dans les monts de Vaucluse. A l'époque romaine, le castrum de Muris est un relais fortifié sur un des axes routiers de l’Empire. Tout au long du Moyen Age, il ne cessa de développer ses fortifications afin de se prémunir contre toutes attaques. Cependant, ces dernières n’ont pas résisté aux incursions des Sarrasins qui ont assiégé et pris la cité avant d'en être chassés. Vers l’an 1000, sous la domination pendant plus de quatre siècles de la famille d’Agoult, le donjon sera construit et le village s’étendra côté sud du château. Les Astouaud leurs succèdent et resteront jusqu'à la révolution, cette famille mènera de nombreuses batailles contre le rattachement de la Provence à la France au XVème siècle mais en vain. Devenu français, le village entre alors dans une période de paix, il sera le lieu de naissance le 5 mars 1543 du Brave Crillon, fidèle compagnon d'Henri IV désigné par celui-ci "le premier capitaine du Monde". Pendant les guerres de religion, le capitaine de Mormoiron fait périr d’asphyxie, en les enfermant, plusieurs familles de calvinistes réfugiées dans les grottes de Bérigoules. Dès 1720, une grande épidémie de peste se propage depuis le port de Marseille. Un mur de pierres sèches est édifié sur 27 kilomètres entre la Provence et le Comtat Venaissin, le bourg est concerné, étant le dernier de Provence avant le Comtat. Il est gardé jour et nuit par les troupes françaises et papales, empêchant tout passage, afin de stopper la contagion. Après les deux guerres mondiales, l’exode rural frappe de plein fouet la commune qui tombe en ruine et la population ne cesse de décroître. Le village commence sa restauration dans les années 1960 mais reste un lieu atypique du Luberon, loin du tourisme de masse.

L'entrée du château côté village - La construction s’est échelonnée entre le XIIème et le XVIème siècle. Au XVIIIème siècle, les Astouaud, seigneurs du lieu, ont délaissé le château, après la révolution, il est laissé à l’abandon. Au XIXème siècle, Bruno Vayson entreprend sa restauration, ses descendants l'occupent, ne se visite pas.
L'église Saint-Loup - Depuis sa construction, à la fin du XIIème siècle, elle est l’église communale. De style roman, elle était auparavant entourée d’un cloître.
Maison natale de Louis de Crillon - Le 5 mars 1543, la belle soeur du seigneur de Murs, François d’Astouaud, accouche au village alors qu’elle rendait visite à sa soeur. Son fils, Louis des Balbes de Berton deviendra plus tard le Brave Crillon et sera désigné par Henri IV suite à ses innombrables faits d'armes, comme "le premier capitaine du monde". décédé le 11 décembre 1615 à Avignon.
Château côté est
Mur de la peste - Rempart édifié dans les monts de Vaucluse afin de protéger le Comtat Venaissin de la peste qui frappe Marseille et une partie de la Provence en 1720-1722. bâti en pierre sèche, il s'étire sur 27 kilomètres. Le long de ce mur, des guérites également en pierre sèche accueillaient des gardes.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE