Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
MONESTIES

"Un des plus beaux villages de France" du Tarn, installé dans une boucle du Cérou. Il apparait au détour de la rivière sur le chemin de Compostelle, ceinturé par les "Lices", promenades occupant l'ancien emplacement des fossés et des remparts. Citadelle médiévale de caractère, son existence remonterait à 936, date de sa première mention écrite. En son coeur, les maisons à colombages et encorbellements s'agglutinent autour de l'église Saint Pierre, construite en 1550, sur les vestiges d’une église romane détruite lors des guerres de religion. Le bourg abrite de nombreux trésors culturels et patrimoniaux tels que la chapelle Saint Jacques et son ensemble de 20 statues gothiques du XVème siècle, commandé par Louis Ier d’Amboise, évêque d’Albi, oeuvre unique en Europe; la fontaine du Griffoul; une place à couvert; un pont du XIIème siècle emprunté par les pèlerins de Saint Jacques... L'essor économique du XVIIIème siècle amène son développement essentiellement autour du tissage, du chanvre et du commerce des ânes. A cette époque, les douves sont comblées et les remparts détruits pour en permettre l'extension. Au XIXème siècle, l'arrivée de cotonnades importées et le développement de la production du charbon dans le bassin de Carmaux vont forcer le déclin du village.

Porte de Candèze - Une des 3 portes du village conservées.
Eglise Saint-Pierre - construite en 1550, elle appartient au groupe des édifices gothiques méridionaux, avec son chevet à cinq pans, trois travées et cinq chapelles latérales entre les contreforts. Edifiée sur les vestiges d’une église romane détruite lors des guerres de religion.
Croix de chemin - D'époque médiévale, pivotante à l'origine sur un fût. Les paysans tournaient la vierge vers les nuages chargés de grêle pour les éloigner
Fontaine "Le Griffoul" - Dite fontaine jaillissante, construite en 1645 dans le coeur du village. En raison des inondations qu'elle provoquait régulièrement dans les caves de la rue Droite del Castel (rue Jean Jaurès), elle est déplacée sur la place bordant la cité en 1808.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE