Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
MENERBES

"Un des plus beaux villages de France" en Vaucluse, bâti au sommet d'une colline. Du haut de son éperon rocheux dominant garrigues et vignes du Luberon, la cité et son château veillent sur ses voisins de Gordes et de Roussillon. A l’intérieur, les ruelles dévoilent un riche patrimoine avec ses demeures datant du Moyen Age et de la Renaissance, très bien restaurées, la place de l’hôtel de ville avec son beffroi à campanile du XVIIème siècle... Au Moyen Age, l'accès à la citadelle, alors truffée de souterrains se faisait par deux portes: St Sauveur et Notre Dame. A l'époque des guerres de religion, les Huguenots prennent la ville à la suite de la trahison d'un prêtre, elle s'illustre alors comme haut-lieu du protestantisme, tout en soutenant le siège des troupes catholiques, les imposantes fortifications construites entre le XIIème et XVIème siècles, témoignent encore de ce passé tumultueux. Au pied du village, se trouve le pittoresque musée du tire-bouchon qui rassemble plus de 1.000 spécimens différents de ce petit outil magique inventé au XVIIIème siècle par l'anglais Samuel Henshall. Comme nombre de villages du Luberon, Ménerbes séduisit quelques artistes célèbres tels que Picasso ou Nicolas de Staël.

Chapelle Saint Blaise ou "des Pénitents", du XVIIIème siècle.
La tour de l'horloge - Cette tour, couronnée d’un campanile de fer forgé entouré et surmonté de cinq croix, a fait l’objet d’une reconstruction à la fin du XVIème siècle. L’ensemble a abrité la mairie jusqu’en 1977.
L’église Saint-Luc, reconstruite au XVIème siècle après les guerres de religion, à l’emplacement d’un prieuré du nom de Saint-Sauveur.
Le vieux Cimetière - Certaines familles peuvent encore y enterrer leurs défunts. Ne se visite pas.
La porte Saint Sauveur - Cette puissante porte faisait partie des remparts qui protégeaient Ménerbes et constituait l’une des deux entrées du village à l’époque du Moyen-âge.
La Citadelle - Construite après le siège de Ménerbes (1573-1578) afin d’abriter une garnison d’hommes d’armes italiens pour assurer la protection permanente du village. Le premier gouverneur, Francisco Ricciardi, fut nommé par le pape Clément VIII en 1594. Ce dispositif perdurera jusqu’en 1791.
La prison - Intégrée aux défenses existantes en 1573, l’année de l’occupation de Ménerbes.
Le lavoir - Construit en 1908, accolé à la fontaine publique du village pour l’abreuvage des bêtes de somme.
Dolmen de la Pichoune - Peu visible en contrebas de la D3, vestige d'une période (2000 ans avant JC). Découvert au XIXème siècle, le seul dolmen du Vaucluse.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE