Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
MARCILHAC

Village du Lot dans un environnement de falaises, organisé autour de son abbaye dont l’église romane a conservé une austère beauté. Au bord de la rivière Célé, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle et sur la route des grandes abbayes. Saint Pierre de Marcilhac fut construite au début du IXème siècle par des bénédictins de Moissac fuyant les Normands. Au XIIème siècle, elle est très puissante et elle posséde plus de 100 fiefs, dont l'église de Rocamadour donnée en 1030 par l'évêque de Cahors. Trop riche, elle s'en désintéresse et c'est en vain qu'elle tente d'en reprendre la maîtrise quand des moines de Tulle y retrouvent le corps de Saint Amadour. Le procès entre les deux abbayes a duré jusqu'en 1193, date à laquelle l'abbé de Marcilhac accepte la possession de Rocamadour par le monastère de Tulle contre une indemnité de 3000 sols. Durant la guerre de 100 ans, les grandes compagnies anglaises ruinèrent l'église et les bâtiments conventuels. Les Hébrard de Saint Sulpice la relevèrent. Les reconstructions sont mises à mal au cours des guerres de religion. La réforme et la révolution sonnèrent son glas.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE