Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
LES ARCS SUR ARGENS

Cité au patrimoine important de l'époque médiévale avec le quartier du "Parage", aux vieilles bâtisses et à l'entrelacs de ruelles étroites et de calades pavées qui montent jusqu’au château. Ce quartier, entouré par les restes de sa double enceinte percée de portes fortifiées, entre la porte de l'Horloge et le donjon du XIIIème siècle, nous transporte au Moyen Age. A l'écart du village, dans les vignes du domaine Sainte Roseline, la chapelle du même nom, monument classé du XIème et XVIème siècles, abrite la châsse et le reliquaire de la Sainte. Les terres de l’Argens qui nourrissent de nombreux vignobles et la maison des vins des "Côtes de Provence" ont fait de ce village du Var, un haut lieu de la viticulture provençale.

Logis du guetteur - Hostellerie trois *** dans les restes du château du XIIIème siècle, surplombé par le donjon de 19 mêtres de hauteur.
LA CHAPELLE SAINTE ROSELINE - Construite au XIème siècle, elle jouxte un cloitre. L'ensemble des bâtiments formait à l'époque le monastère de la Celle-Roubaud. A l'intérieur se trouve la dépouille momifiée de sainte Roseline dans une châsse en cristal. Fille du seigneur des Arcs, on lui attribue de nombreux miracles. Elle mourut en 1329 à 66 ans. Allongée sur le dos, la sainte est présentée habillée dans sa tenue de cartusaine, blanche à coiffe noire. Son visage, ses mains et ses pieds sont visibles et ont l'apparence d'une peau desséchée et noircie. En réalité, il s'agit d'un revêtement de cire vernie posé à la fin du XIXème siècle par un médecin italien sur les ossements de la sainte.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE