Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
LE PERTHUS

Village sur le col du même nom à la frontière entre la France et l'Espagne, son originalité réside dans le fait que le tracé de la frontière en 1659, au traité des Pyrénées, lui a permis de se former à la fois en territoire français et espagnol, il suffit de traverser la rue pour changer de pays. Mentionné pour la première fois au début du XIVème siècle, cet emplacement stratégique a toujours été convoité. La cité est dominée par le fort de Bellegarde, puissante forteresse. En 1285, Pierre III d'Aragon était une menace pour le roi de Majorque, Jacques II. Pour se défendre, celui-ci fit bâtir une tour au-dessus du col, équipée pour se défendre. Au XIVème siècle, le roi d'Aragon reprit militairement son voisin, la tour ne servant plus qu'au seigneur de la région pour le droit de douane des voyageurs. Le lieu devient français après le traité des Pyrénées, prise par les Espagnols en 1674 puis reprise après dix jours de siège, en juillet 1675. En 1679, Vauban visite Bellegarde et approuve le plan d'agrandissement de son ingénieur et lui apporte quelques corrections. L'année suivante, Louvois accepte le projet, les travaux sont engagés. Sur la commune, se trouve le col de Panissars, site romain du passage des Pyrénées par la via Domitia. A proximité, le cimetière militaire de Panissars du XVIIème siècle, entre les deux une "redoute", maison fortifiée pour défendre la frontière à l'époque. Depuis les années 1950, c'est un des points de passages importants entre la France et l'Espagne mais aussi un immense centre commercial.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE