Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
LE BROC

Village juché à 450 mètres d'altitude sur un éperon rocheux dominant la vallée du Var, surplombé par la montagne du Chiers dans les Alpes Maritimes. Village médiéval aux passages couverts et petites rues rénovées et fleuries, bordées de maisons en pierre regroupées autour d'une place à arcades, la fontaine à colonne placée au centre date de 1812. La commune actuelle résulte de la fusion de plusieurs communautés médiévales, Broco, Dos fraires et Olive. La mention du castrum de Broco apparaît vers 1230. Cet habitat fortifié comportait un château situé sur le rocher, en bordure orientale de l'agglomération. Dès le Moyen Âge, un village se développa au sud du château. L'église Sainte Marie Madeleine est mentionnée en 1312. Le second castrum, cité au début du XIIIème siècle est Dos Fraires, indépendant jusqu’en 1841 où il sera rattaché à la commune du Broc. Le castrum d'Olive, en contrebas, sera déserté au Moyen Age, assiégé et vaincu par les troupes du comte de Provence au XIIIème siècle, au profit du Château du Broc. En 1388, lors de la dédition de Nice à la Savoie, Dos Fraires passe sous la tutelle savoyarde, alors que le Broc reste fidèle à la Provence. Cette position de poste frontière lui concédera de nombreux privilèges. Lorsque le Var ne constitua plus une frontière en 1860, la commune sera laissée à l’abandon et connaîtra un important exode rural, avant de connaitre un nouvel essor à la fin du siècle dernier, grâce au développement de la zone industrielle sur une partie de son territoire.

Pierre tombale romaine avec inscription, fin du 1er début du IIème siècle, utilisée en réemploi pour le mur de l'église.
Ancien château du Broc, du XIIIème siècle, rénové en 1715 et 1722, partiellement détruit, il n'en reste que le mur côté sud.
Point de vue sur la confluence Var et Estéron, le lac du Broc, St Martin du Var, la Roquette sur Var, Bonson, Gilette et les Alpes Maritimes.
Chapelle Sainte Marguerite - Eglise paroissiale de "Dosfraires" jusqu'en 1841, l'un des premiers fiefs du Broc. A partir de la Dédition de 1388, Dosfraires relève du Comté de Nice. En 1760, une rectification amicale de la frontière cède ce territoire à la France. Il sera rattaché au Broc le 13 mars 1841.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE