Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
LA CELLE

Village du centre Var dont l'économie locale reste axée sur la viticulture et le tourisme, dominé par le Roc de Candelon (647 m) et la montagne de la Loube (830 m). La commune est surtout connue pour son abbaye royale, remarquable édifice roman, sa notoriété est due à Garsende de Sabran, comtesse de Provence, mère de Raymond Bérenger V qui s'y retira après son veuvage en 1225. Les lieux, occupés à l'âge de fer, accueillent un premier monastère dès le XIème siècle. L'abbaye de St Victor de Marseille reçoit en donation un territoire où vivent déjà des hommes qui cultivent la terre et où s'élève une église dédiée à Ste Perpétue. Elle envoie des moines sur le terrain et les regroupe autour d'une "cella" (signifiant cellule étroite en latin). Cette installation va entrainer l'autonomie du territoire par rapport à Brignoles et sera à l'origine du nom du village. Le monastère est complètement reconstruit au XIIème siècle, il accueille alors une importante communauté féminine jusqu'en 1660 où il est transféré à Aix-en-Provence suite à une ordonnance du cardinal Mazarin, le couvent ferme ses portes et la communauté religieuse s'éteint. Après la révolution, les paysans s'organisent avec la mise en place d'une administration communale, les édiles de La Celle prennent en charge la gestion du village. Au XIXème siècle, la sériciculture se développe dans le Var, des mûriers sont plantés sur la commune pour l'élevage de vers à soie. Enfin, au début du XXème siècle jusque dans les années 1990, l'exploitation florissante de la bauxite donne du travail aux hommes et fait vivre de nombreuses familles. Chargés d'extraire la bauxite dans de profondes galeries souterraines, ces mineurs, les "gueules rouges", exerçaient une activité très pénible. L'Abbaye de La Celle a suivi les différents épisodes de l'histoire de la Provence, d'importants travaux de restauration y sont engagés. Le logis du prieur situé dans les jardins a été transformé en hostellerie restauration de luxe, (le général de Gaulle y séjourna à plusieurs reprises).

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE