Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
GRAUFTHAL

Petit village de la forêt vosgienne, il doit son origine à un couvent de Bénédictines déjà cité au XIIème siècle. Encastrées au milieu de hautes falaises de grès, d’anciennes maisons troglodytes parfaitement conservées: les "maisons des rochers". Comme partout en Alsace, les guerres déciment presque entièrement la population. La paix revenue, certains habitants se construisent des maisons avec les pierres des ruines du couvent. Quelques familles, plus pauvres ou plus malignes, aménagent des maisons en bois dans les excavations des falaises. A partir du XVIIIème siècle, elles sont transformées en maisons de pierre. A partir du XXème siècle, l’ensemble se dégrade et le premier étage de l’une des maisons s’effondre en 1931. Les soeurs Ottmann sont les seules à continuer leur vie dans les "maisons des rochers". Madeleine, l’ainée, décède en 1947 à 89 ans, Catherine restera la dernière troglodyte de Graufthal. A présent restaurées et aménagées, les trois habitations pittoresques permettent aux visiteurs de découvrir le cadre de vie de leurs occupants.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE