Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
GORBIO

Village authentique des Alpes Maritimes, au riche patrimoine historique, perché sur un éperon rocheux à 360 mètres d'altitude dans un cirque montagneux au dessus de la côte. Ancien bourg médiéval, dominé par la tour Lascaris, érigée en 1246, adossée à la partie Renaissance du château, au bout du promontoire, le château des comtes de Malaussène du XVIIème siècle et le clocher de tuiles vernissées de l'église Saint Barthélemy construite en 1683, rénovée en 2010. De part et d'autre de ruelles, calades et escaliers pavés en enfilades, entrecoupés de passages couverts débouchant sur de petites places ornées de fontaines, se trouvent des demeures anciennes des XIème au XVIIème siècles. La place d'entrée du village avec sa fontaine de 1902, possède un vénérable orme planté en 1713 (à l’occasion du traité d’Utrecht par lequel, le comté de Nice repassa sous la souveraineté du duc de Savoie), classé parmi les 100 arbres les plus remarquables de France. Peuplé sur un site situé au-dessus de l'actuel, le village se déplacera sous la forme d'une commanderie templière bâtie par le comte Lascaris de Vintimille et apparait pour la première fois en 1157 sous le nom de "Golbi", sous son nom actuel en 1301. Fief des comtes de Vintimille, il devient propriété des comtes de Provence entre 1257 et 1285 pour revenir aux Vintimille puis, au fil des siècles, Gorbio suit la destinée du comté de Nice, aux mains de Gênes, des comtes de Provence, des ducs de Savoie et du royaume de France, rattaché définitivement par référendum à la France en 1860.

L'ORME - Planté en 1713 à l’occasion du traité d’Utrecht par lequel, le comté de Nice repassa sous la souveraineté du duc de Savoie.
Fontaine de la place - Réalisée en 1902, elle servait d’abreuvoir pour les mulets et les ânes.
Fontaine des comtes de Malaussène - Erigée en 1882 place de la mairie, avec sa figure allégorique de l’eau, sculptée dans le marbre, servait à une époque où le village ne s’approvisionnait qu’aux fontaines et il n’existait que trois points d’eau.
Chapelle de pénitents blancs - Construite en 1445, les pénitents blancs de la Sainte Croix eurent très tôt un rôle humanitaire dans ces petites communautés isolées.
Château des comtes de Malaussène - Cette grande bâtisse constructe du XVIIème siècle que l’on aperçoit depuis l’autoroute, donne au village un aspect de "nid d’aigle". Elle appartient toujours à la même famille.
Château des Lascaris - la construction qui demeure aujourd'hui a des bases du XIIème siècle. La tour qui a résisté au temps et perdu ses créneaux lors du tremblement de terre de 1887.
Crêche animée.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE