Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
EVOL

Hameau en espaliers des Pyrénées Orientales, dominé par l’ancienne forteresse des vicomtes de So et le clocher de son église romane, le village garde encore aujourd’hui son identité montagnarde par l’activité pastorale et ses maisons aux murs de schiste et toits de lauzes dont la taille était une spécialité des habitants l’hiver. Des ruelles sinueuses et fleuries nous offrent des éléments typiques du monde rural tel que fours à pains, séchoirs à figues, paillers,... A la sortie d’Olette auquel Evol perché à 800 mètres d'altitude "Un des plus beaux villages de France" est rattaché, une route étroite grimpe en lacets. La première trace du lieu date de 1162, deux églises y furent construites: la première, dédiée à Saint André, est un édifice du XIème siècle, la deuxième consacrée à Saint Etienne, est bâtie au début du XIVème siècle. Le château est à l'état de ruines, il reste quelques pans de murs et une tour ronde assez bien conservée.

Eglise Saint André - Construite au XIème siècle, agrandie au XVIIIème siècle.
Château d'Evol - Erigé au XIIIème siècle par Guillem 1er de So, Seigneur d’Evol, proche de la nouvelle ligne de frontière avec le royaume de France. Dès 1343, le vicomte Jean de So fait construire un nouveau château près d’Olette et en fait sa résidence. Dès lors, l’ancien château n’abrite plus qu’une petite garnison et sert de magasin aux fermiers généraux. Il est vendu en 1812 comme bien national et reste propriété privée jusqu’en 1990 où il est racheté par la commune d’Olette-Evol. La chapelle en contrebas est ancienne mais elle a été complètement reconstruite au XVIIIème siècle.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE