Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ETEL

Village du Morbihan ceinturant son port, a donné son nom à son estuaire s’étirant sur plus de 22 km. La barre de la rivière d'Etel est réputée pour son passage périlleux, une grande lame à l'embouchure de la ria formée par la conjonction de la marée montante et le flot des eaux qui s'écoulent de la rivière ce qui provoque un banc de sable en perpétuel mouvement. La commune a été créee le 7 août 1850 par un démembrement de la commune d'Erdeven. L'église Notre Dame des Flots, a été construite à la même date et agrandie en 1888. La création, grâce à l'appertisation, en 1850 d'un établissement pour confire la sardine à Étel, fut à l'origine de l'essor du port sardinier. Les presses d'antan sont abandonnées, les chevalets permettant de sécher les sardines avant leur préparation en vue de leur mise en boîtes s'étendent partout dans les rues. Cet essor prit fin avec la raréfaction des sardines à partir de 1880. Comme tous, les autres ports sardiniers de la côte sud de la Bretagne, Etel se reconvertit dans la pêche au thon. Le 3 octobre 1958, Alain Bombard, en compagnie de six volontaires, afin de tester un nouveau type de canot de sauvetage, tente de franchir la barre. Malheureusement, le canot se retourne ainsi que le bateau de sauvetage, le bilan est de neuf morts, quatre parmi les occupants du canot et cinq parmi les marins sauveteurs.

La barre d'Étel, un banc de sable à la position mouvante.
Cimetière de bateaux, situé à côté du petit village de pêcheurs du Magouër.
La maison de Nichtarguer ou la maison de l’huître - Construite vers 1890, à l’initiative d’un gros négociant Etellois qui voulait se lancer dans l’ostréiculture.
Ile de Saint Cado - Située dans la rivière d'Étel, elle est reliée à la terre ferme, au village de Saint-Cado, par un pont digue. Ancien port sardinier, tient son nom de Saint Cadou qui y aurait vécu en ermite au VIème siècle. Sa chapelle daté du XIIème siècle, est classée aux Monuments Historiques. Sur l'île le calvaire date de 1832.
Fontaine de Saint Cado - Sur la façade, figure une inscription aujourd'hui illisible qui remonterait au XVIIème siècle.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE