Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CREST

Pittoresque cité médiévale, principalement connue pour sa tour, le plus haut donjon de France. Du haut de ses 52 mètres, le panorama à 360° est exceptionnel. En plus de la tour, plusieurs monuments livrent les traces de l'histoire locale: l’église Saint Sauveur, la chapelle des Cordeliers, la maison de la Tour du Pin Montauban, la chapelle Saint Ferréol, les rues pavées et les anciens lavoirs... A une époque, les incursions successives des Barbares, Avars, Burgondes et autres Goths incitèrent la cité à se percher et à bâtir des murailles. La fondation officielle de Crest au Xème siècle est attribuée à la famille des Arnaud. Jusqu’en 1145, ils possèdent la ville en toute propriété sans redevance. Puis vont succéder les Poitiers, comtes de Valentinois et Diois. Leur souveraineté contestée par les évêques sera la cause pendant deux siècles de multiples guerres. En 1426, le roi Charles VI rattache Crest au royaume de France. Au cours des siècles suivants, la ville est cédée à divers souverains successifs dont César Borgia (1498), Diane de Poitiers (1548) et aux Grimaldi qui seront seigneurs de 1643 à la révolution. Le 26 janvier 1632, Louis XIII ordonne la destruction totale de la citadelle mais à la requête des consuls du lieu, la tour sera épargnée, c’est là que commence son rôle de prison. Ville d’église et de tribunal, elle connaît son apogée aux XVIIème et XVIIIème siècles avec le développement du commerce, de l’industrie des draperies, du coton et de la soie.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE