Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
COMPS SUR ARTUBY

Commune du haut Var aux portes des gorges du Verdon, située à 900 mètres d’altitude, autour du rocher qui supporte l'église Saint André, édifiée par les Templiers dont le village fut longtemps un de ses fiefs. Un ancien village fortifié était construit à l'origine sur cette butte rocheuse, au milieu d'une région sauvage. Une fête médiévale au début septembre, en rappelle l'histoire tous les deux ans. Pendant les guerres de succession de la reine Jeanne, le village et ses remparts furent détruits par Charles de Duras, les habitants s'établirent dans la campagne où ils bâtirent huit hameaux: Saint Bayon, Chardan, Don, Douraïsse, Guent, Jabron, Sauvechane et la Souche. La paix revenue, le village fut reconstruit en amphithéâtre sur le penchant du rocher qu'il occupe aujourd'hui. Au début du XVIème siècle, les chevaliers de Saint Jean de Jérusalem devinrent seuls seigneurs de Comps en acquérant la part de seigneurie qui avait été inféodée en août 1381 en faveur de Fulco de Pontevès. Pendant la guerre de succession d'Autriche, une armée austro-sarde envahit la Provence et occupe Comps en décembre 1746, elle est repoussée par les troupes franco-espagnoles les 21 et 22 janvier 1747. Plus de la moitié du territoire de la commune est dans le camp de Canjuers, camp militaire le plus vaste d'Europe (35 000 hectares)

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE