Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CASTELNAU DE MONTMIRAL

Cité médiévale fondée en 1222 par Raymond VII, comte de Toulouse, place forte réputée imprenable au Moyen-Age, aujourd'hui, "Un des plus beaux villages de France" du Tarn. Ancien guet d'observation, fièrement juchée sur son éperon rocheux, la bastide est aujourd’hui un havre de paix avec sa place centrale typique aux arcades, la place de la Rose avec la maison de Tonnac où Louis XIII revenant du siège de Saint Antonin est reçu le 24 juin 1622 et ses jolies maisons en brique ou à pans de bois. La cité abrite entre autre, l'église Notre Dame de l'Assomption du XVème siècle et son trésor d’orfèvrerie religieuse: la croix reliquaire des comtes d'Armagnac, monument à elle seule tant cet objet a joué un rôle civil et religieux important. Assiégée à plusieurs reprises au cours de l'histoire, cette forteresse n'a jamais capitulé. Pendant la guerre de cent ans, les Anglais, conduits par le prince Noir, envahissent l'Albigeois, ils se retireront sans oser l'attaquer. Durant les guerres de religion, Castelnau n'adhère pas au protestantisme et accueille les catholiques de Gaillac, chassés par les protestants majoritaires. En janvier 1587, une attaque du capitaine protestant Bruniquel est repoussée. La place du château n'a plus de château, celui-ci est abandonné au XVIIème et détruit au XIXème siècle par les habitants pour en récupérer les pierres.

Eglise Notre Dame de l'Assomption, datée de 1423, érigée sur l’emplacement d'une premier sanctuaire. Son rétable date de la fin du XVIIème siècle et provient de l'Abbaye cistercienne de Candeil détruite à la révolution. Le clocher et le portail ne furent édifiés qu’en 1505 et 1509. La voûte à été peinte en 1856 et restaurée dans les années 1990.
Croix reliquaire des comtes d’Armagnac - chef-d’œuvre de l’orfèvrerie religieuse du XIIIème siècle comportant plus de 354 pierres précieuses et semi-précieuses. Commandée par les consuls, elle revint par la suite aux comtes d’Armagnac dont le dernier descendant, le comte Charles, la donna à l’église. Elle conserve en son sein une parcelle de la croix du Christ.
Le Pechmiral - statue de la Vierge et magnifique panorama sur la forêt de Grésigne et l'Albigeois.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE