Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CALVI

Capitale de la Balagne, fièrement campée sur sa rade lumineuse, entourée de montagnes souvent enneigées. La ville est dominée par l'imposante citadelle, accrochée sur son promontoire rocheux qui s'avance en mer, entourée de hauts remparts renforcés par des bastions, elle fait corps avec cette petite étendue rocheuse. Centre de villégiature, sa plage de sable longue de 6 km, bordée de pins parasols, s'étire au fond d'une vaste baie. Au Moyen Age, les invasions barbares détruisent un village ramassé sous son rocher, il se redresse sous l’administration Pisane. Au XIIIème siècle, les seigneurs de la Cirnaca se disputent la ville et son promontoire. Giudice di Cirnaca y assiège Giovanninello, seigneur du Nebbio, qui se réfugie sur le rocher où seront érigées les premières fortifications. Sièges et tueries se succédent, excédée, Calvi demande en 1278 protection à Gênes qui commence à édifier la citadelle. Lors de l’expédition d’Alphonse V d’Aragon, la cité, après une longue résistance est conquise en 1420. L’année suivante, apprenant l’échec de l’Aragon devant Bonifacio, les habitants se révoltent et massacrent les Espagnols. Calvi reste toujours fidèle à Gênes et passe en 1453 sous le contrôle de l'Office de Saint Georges qui l'entoure de solides murailles pour se protéger d'éventuelles attaques. Dans la nuit du 15 au 16 août 1918, au large, le vapeur Balkan, courrier de Corse est torpillé, causant la mort ou la disparition d'environ 400 personnes. Un mémorial a été érigé le 11 novembre 1999 sur la Route de Porto, à la sortie de la ville. Calvi revendique la naissance très contreversée de Christophe Colomb, une plaque est apposée sur les restes de sa possible maison familiale.

La cathédrale Saint Jean Baptiste - Située dans la Haute-ville, de l'église primitive ne subsistent que quelques éléments, elle devait dater du début de la Renaissance. En 1567, la foudre, en tombant sur la poudrière, la détruisit. Les travaux de sa reconstruction commencèrent vers 1600 mais faute de ressources, le choeur ne fut achevé qu'en 1628, le reste en 1747.
Église Sainte Marie Majeure - Située dans la Basse-ville, de style baroque, elle est peinte en rose et beige. En 1774, afin de répondre aux besoins d'une population croissante, Calvi décida sa construction, achevée à la fin du XIXème siècle.
Notre-Dame de la Serra - Un lieu de pèlerinage situé sur une colline dominant Calvi avec un panorama sur tout le golfe. A un sanctuaire érigé en 1479 et détruit en 1794 a succédé l'actuel édifice construit entre 1850 et 1860.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE