Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BURLATS

Paisible village du Tarn sur la rivière Agout, jadis important avec une église romane qui fut la plus vaste du département, une maison romane dite "pavillon d'Adélaïde", unique en Europe, reste d'un château détruit au XVIIème siècle, la tour de la Bistoure vestige des remparts et les souvenirs de la princesses Adélaïde dont l'histoire côtoie la légende. L'abbaye de Castres y a fondé un prieuré, en 973. Les Trencavel qui aimaient les lieux et comme tous les grands seigneurs tenaient à l'honneur de contribuer à une fondation monastique source de prestige, édifièrent en 1120 la collégiale. Cette dernière détruite pendant les guerres de religion, le chapitre de Burlats s'installe à Lautrec. Une chapelle de l'église est restaurée pendant le règne de Louis XIII, elle est une nouvelle fois mise à sac par les troupes protestantes du duc de Rohan en 1622. La paix revenue, les chanoines refusent de la réintégrer devant l'état de ruine, ils restent à Lautrec jusqu'à leur dissolution en 1790. Vendue comme bien national, la commune rachète le batiment en 1835, en partie restaurée, elle est utilisée jusqu'en 1844 où il est envisagé de la reconstruire mais les crédits manquants, elle n'est consolidée qu'en 1897. Aujourd'hui, l'école et la mairie s'y sont installées.

Château - Il date du XVIIème siècle mais conserve une tour du XIVème siècle.
Eglise Saint Pierre - La première pierre d’une nouvelle église est posée le 11 septembre 1843. Bâtie en partie sur les fondations de l’ancien château des Trencavel.
Le Pavillon D’Adélaïde - Lieu chargé d'histoire, de légendes, de poésie et d'amour... Son nom lui vient d'Adélaïde, fille de Constance de France et Raymond V, comte de Toulouse. La comtesse, mariée à Raymond-Roger Trencavel, y avait tenu une cour d'amour et réuni les plus grands troubadours de son temps.
Tour de la Vistoure - Elle faisait partie des fortifications de la ville, démolies en 1630 par ordre de Richelieu. Elle commandait le chemin de Roquecourbe qui suit la vallée de l'Agout.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE