Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BRANTES

A la frontière nord de Vaucluse, en limite de la Drôme, petit village fortifié, typiquement provençal, tout en escaliers et en terrasses d'éboulis, accroché paisiblement telle une sentinelle sur les contreforts de la montagne. On y découvre ses ruelles en calades empierrées, ses maisons en pierre, ses passages voûtés, l'église paroissiale Saint Sidoine datée de 1684 et les vestiges du château. Cité en 1163 sous le nom de "Brantule" et en 1254 sous celui de "Brantulis". Seigneurie des Baux depuis le XIIème siècle, ce fief fut acquis par la révérende Chambre Apostolique en 1320 et entre dans le comtat Venaissin en 1320. Après être passé dans les mains de plusieurs familles, en 1697, le marquisat est acheté par Pierre du Blanc, seigneur de Buisson. Durant les guerres de religion, les protestants occupent le village. Ce balcon de sérénité, suspendu au dessus de la vallée du Toulourenc, face au flanc du géant de Provence est restauré depuis la fin du XXème siècle par des passionnés, quelques artisans d'art (potier, santonnier, faïencier) y exercent leur passion.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE