Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BRANCION

En Saône et Loire, véritable bourg médiéval des XIème, XIIème et XIVème siècles, où le temps semble s'être arrêté, il est resté un exemple vivant de l'architecture militaire du Moyen Age. Surmonté de son château, il est la plus importante place forte de la Bourgogne du sud, célèbre par son emplacement stratégique et son histoire. Le château a évolué en trois époques successives: le logis de l’an mil, au début du XIème siècle; le château seigneurial aux XIIème et XIIIème siècle et le château ducal au début du XIVème siècle car le 12ème comte de Brancion, ruiné par les croisades, vend son château aux ducs de Bourgogne. En 1477, à la mort de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, le duché intègre le royaume de France, Brancion devient châtellerie royale. Saccagé en 1594 au cours des guerres de religion, il décline peu à peu, vendu comme bien national à la révolution, il est racheté en 1860 par le comte Victor de Murard de Saint Romain, ses descendants sont toujours propriétaires. A l’extrémité de l’éperon rocheux, l’église Saint Pierre de Brancion, de style roman, bâtie au XIIème siècle à l’emplacement de l’église primitive, mentionnée en 964 dans un document de l’abbaye de Cluny.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE