Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BOUYON

Village belvédère des Alpes Maritimes, perché à 700 mètres au dessus de la confluence Var et Estéron, dans un cirque de collines boisées. Le village, détruit en partie par le tremblement de terre du 23 février 1887, a été restauré avec passion, repeint de couleurs gaies, il nous offre un voyage dans le passé par la rue des Remparts ou de la montée du Château, avec passages couverts, ruelles pavées, fontaines, et façades colorées répondant aux murs de pierres grises. L'église est mentionnée dès 1312, en 1683, Saint Trophime en est déclaré le patron. En 1787, elle est consacrée à Notre Dame de l'Assomption, d'où son nom de "Saint Trophime et Notre Dame de l'Assomption". Après le tremblement de terre, elle est entièrement reconstruite entre 1889 et 1891. Bâtie sur un reste des remparts, une place surélevée offre une vue panoramique sur la nature environnante. Seigneurie des Laugier en 1351, puis des Grimaldi relevant ainsi du comté de Provence de 1364 à 1385 où elle passa aux mains des Duras, en 1388, elle devient territoire savoyard avec le comté de Nice. Avec le traité de Turin, en 1760, revient à la France dans le département du Var et passe dans le département des Alpes Maritimes après l'annexion du comté de Nice par la France, le 24 mars 1860.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE