Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
AUCH

"Ville d'Art et d'Histoire" La plus importante ville et préfecture du Gers, traversée par la rivière du même nom, site majeur de l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Malgré sa taille modeste, on y trouve un grand nombre de monuments historiques, comme l'escalier monumental qui relie les deux parties de la cité, la tour d'Armagnac, la cathédrale Sainte Marie, bâtie dans un style gothique flamboyant, entre 1489 et 1680, le palais archiépiscopal (actuelle préfecture), la maison Fedel du XVème siècle, la maison Henri IV, le cloitre des cordeliers.... À l'époque romaine, la ville connaît un important développement et devient un des principaux centres urbains de l'Aquitaine, située au croisement de deux voies romaines. L'effondrement de l'Empire romain la fit passer sous domination wisigothe, mérovingienne puis carolingienne. Parmi les envahisseurs, les Vascons donnèrent leur nom à la province romaine: Vasconie, future Gascogne dont Auch devint le siège archiépiscopal. Elle devient médiévale et en garde les témoignages. C'était aussi une étape pour les pèlerins en route vers Saint-Jacques. Les travaux réalisés pendant le Second Empire lui donnèrent son aspect moderne.

L'escalier monumental - Ouvrage d'art néoclassique, l'escalier comporte 374 marches sur 35 mètres de dénivelé. On y trouve des repos et trois paliers en terrasse, garnis de jardinets et de fontaines murales. En 1854, le préfet Féart décide la construction d'un grand escalier pour relier les deux parties de la ville. Les travaux ne commencèrent qu'en 1860, pour s'achever en 1863. L'escalier monumental a été bâti avec des matériaux issus de la démolition de l'ancienne chanoinie, de la prison et du tribunal situés alors sur l'actuelle place Salinis. Il vient de subir une rénovation complète.
La statue de D’Artagnan réalisée par Firmin Michelet en 1931 domine fièrement le Gers depuis le bas de l’escalier monumental. Il y est représenté debout, en habit de mousquetaire, le poing sur la hanche. De son vrai nom Charles de Batz-Castelmore, comte d'Artagnan, le plus célèbre des Mousquetaires.
La maison Fedel - Une des plus anciennes maisons d’Auch, elle représente parfaitement à quoi ressemblait la ville à l’époque médiévale. Magnifique demeure à colombages posée sur un rez-de-chaussée fait de pierres, ce dernier accueillait autrefois des boutiques, aujourd’hui le siège de l’Office du Tourisme.
La tour d'Armagnac - Perchée sur la colline et dominant la ville du haut de ses 40 mètres, elle fut bâtie au XIVème siècle dans l’optique de devenir une prison. Elle ne remplit cette fonction que très peu de temps, devenant un entrepôt pour les archives religieuses de la ville.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE