Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ALLEGRE

Petite cité de caractère de la Haute Loire, bâtie en amphithéâtre, au nord-ouest du Puy en Velay. Ancienne cité féodale aux ruelles pittoresques, blottie au pied de la "Potence", vestige d'un imposant château construit au XIVème siècle. Elle étage ses maisons sur les pentes d'un ancien volcan (le Mont Baury). Le nom de la localité est attesté sous la forme Grazac en 946, c'est en 1217 que l'on commence à trouver l'appellation Allègre, le nom de la famille noble possédant le château, ainsi nomma-t-on ce lieu du Velay, entre 900 m et 1 100 m d'altitude, assis sur ses quatre volcans. Le 15 novembre 1698, un incendie se déclare au château, un grand vent attise le feu, il s’embrase en moins de cinq heures. Il n’est pas abandonné pour autant, dès janvier 1699 le marquis fait "réparer" les communs puis le château, son gendre poursuit les travaux, en vain. Une de ses filles fait édifier un manoir aux pieds des ruines qu’elle aime, derrière lequel elle projette de grands jardins à la française. Elle meurt en 1756. Son fils vend le marquisat et les terres d’Allègre qui sont dépecées par les habitants venus puiser dans cette "carrière". Depuis, les intempéries ont raviné les ruines. La "Potence" restante est le couronnement de mâchicoulis tréflés restés en équilibre entre les demi-tours pleines de la façade sud, après la chute du mur qui les reliaient, laissant un grand vide qui fait penser à un immense gibet.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE