MOUANS SARTOUX

Petite ville des Alpes Maritimes aux ruelles tranquilles et fleuries avec ses façades colorées en bleu, jaune ou rose, caractérisée par son plan quadrillé en damier dit "de Lérins". En 1144, "castrum" Mouans apparaît dans les textes. En 1351, touché par la peste, il perd ses habitants puis est déclaré inhabité. En 1496, le seigneur Pierre de Grasse-Bormes décide de repeupler le territoire. Il fait venir 60 familles de la région de Gênes, le village actuel est créé ainsi que le château, autour du prieuré rural Saint André. En 1592, le duc de Savoie l'assiège durant trois jours. Suzanne de Villeneuve, veuve du seigneur Pompée de Grasse assassiné en 1489, se rend avec la promesse que le château sera épargné, mais il est démoli, les territoires dévastés et les récoltes détruites. Aux XVII et XVIIIème siècles, de nouvelles épreuves: la peste en 1630, 1649, 1664 et 1720; en 1635, la guerre de succession d’Espagne; de 1692 à 1707, la guerre de la ligue d’Augsbourg et de 1744 à 1748, la guerre de succession d’Autriche. Lors de chaque conflit, la communauté voit l'économie ruinée. Tout le fief reste à la famille de Grasse jusqu’en 1750 puis passe aux Villeneuve jusqu’à la révolution. En 1796, le château est rasé à la hauteur de la corniche et deux tours sont détruites par des "patriotes” venus de Grasse. En 1824, Durand de Sartoux, nouveau propriétaire le reconstruit en respectant les plans d’origine. Commencée en 1854, la réunion de Mouans et de Sartoux devient effective en 1858. Comme le seigneur de Mouans possède la plus grande partie des terres de Sartoux, l'habitat de 1496 a été construit au centre de ces deux territoires et Sartoux n’a plus connu d’habitat concentré après 1350.

Château de Mouans Sartoux - Construit au tout début du XVIème siècle, détruit en 1592, propriété de la famille de Grasse jusqu'en 1750 où il passa aux Villeneuve. En 1796, il est rasé à la hauteur de la corniche et deux tours sont détruites par des "patriotes” venus de Grasse. En 1824, Durand de Sartoux, propriétaire du château, le reconstruit en respectant les plans d’origine.
Eglise Saint André - Du XVIème siècle, remaniée ensuite, à partir du prieuré de Saint André.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE