CHATEAU QUEYRAS

Imposant et majestueux château accroché au sommet d'un verrou glaciaire de la vallée du Guil, site emblématique de la commune de Château Ville Vieille, dans les Hautes Alpes. Il se distingue par deux grandes périodes de construction, le XIIIème siècle: tours, basse cour, haute cour, donjon, chemin de ronde, pont levis… et le XVIIème siècle avec en évidence l’architecture bastionnée élaborée par Vauban sous Louis XIV, puis de nouvelles fortifications du XVIIIème jusqu'au début du XXème siècle. Fort Queyras entre dans l'histoire, rattaché au Dauphiné en 1265 et représente la capitale militaire et administrative du Queyras au Moyen-âge. Au XVIème siècle, le lieu est la proie des guerres de religions, le 9 octobre 1587, les troupes de Lesdiguières s'emparent de la forteresse. Suite à cet assaut, le château historique est partiellement démantelé pour être renforcé et modernisé. En 1598, avec "l'Edit de Nantes", le calme revient, en 1685, révocation de l'Edit et reprise des troubles. En 1692, le château résiste aux assauts des troupes protestantes. Suite à cette attaque, Vauban arrive en sauveur afin de le remanier et d'en faire une véritable place forte, des travaux successifs à partir de 1693 et jusqu'en 1740 seront menés pour les réaliser. De 1791 à 1932, plusieurs améliorations et la construction de casemates et casernes y sont réalisés. Désarmé entre 1940 et 1944, utilisé comme colonie de vacances dans les années 50, il est vendu par l'armée en 1967, depuis, plusieurs propriétaires se sont succédés (dont la commune pendant quelques années), classé "monument historique", il se visite.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE