AUPS

Village provençal aux vieilles rues pittoresques, bordées de maisons médiévales ornées de portes anciennes et linteaux ouvragés, blotti au pied de la montagne des Espiguières dans un environnement privilégié. Cité qui a conservé dans son patrimoine quelques vestiges historiques du XIème au XVIème siècles dont des restes de remparts, des ruines de château, la tour de l'horloge coiffée de son campanile en fer forgé, la collégiale gothique provençal Saint Pancrace, le couvent des Ursulines et des fontaines anciennes. Pendant les guerres de religion, les huguenots du baron d'Allemagne en Provence lancent une attaque, le 16 octobre 1574, ils incendient la collégiale Saint Pancrace, rentrent dans le village où ils font de nombreuses victimes et égorgent 18 jeunes gens et jeunes filles pour l’exemple. Une "vierge du massacre" a été érigée sur ce lieu, nichée dans la façade de l’ancienne église Notre Dame de l’Assomption. Aups fut le centre de l'insurrection varoise républicaine contre le coup d'état de Napoléon III en 1851. Au sommet du village, trône la chapelle Notre Dame de la Délivrance, érigée en 1853 sur les ruines de l’ancien château des ducs de Blacas, en ex-voto à la Vierge pour la remercier d’avoir épargné le village et ses habitants, lors de ces combats. Capitale de la truffe noire du Var, avec son marché de la truffe, tous les jeudis de fin novembre à début mars et la fête, le quatrième dimanche de janvier, troisième plus grand marché de France, derrière Richerenches (Vaucluse) et Lalbenque (Lot).

Maison de la Truffe - Et l'office de tourisme, installés dans l’ancien hospice Saint Jacques du XVIIème siècle.
Eglise Saint Pancrace - Edifiée hors les murs de 1489 à 1503 pour remplacer l'église du village devenue trop petite, dans le style gothique provençal avec une façade renaissance. Erigée en collégiale en 1499 avec la venue du chapitre des chanoines de Valmoissine transféré à Aups par le pape Alexandre IV.
Musée d'art religieux - On peut admirer la plus ancienne croix processionnelle de Provence du XIVème, des ornements du XVIIème et de nombreuses pièces d'orfèvrerie dont le reliquaire en argent massif de Saint Pancrace du XVème siècle.
Fontaine de la place Général Girard, du XIXème siècle.
Aujourd'hui
Avant
Tour de l'Horloge - Erigée au XVIème siècle, haute de 25 mètres, elle sert d’abord de tour de guet puis de prison. Surmontée d’un campanile en fer forgé ouvragé, on y installe sur la façade une horloge. A l’intérieur du campanile se trouve un cadran solaire daté de 1760 ainsi qu’une cloche fondue en 1712.
La Vierge du Massacre - Statue d’époque, très abîmée, nichée dans la façade de la première église d’Aups: Notre-Dame de l’Assomption. Elle rappelle le massacre qui eut lieu en cet endroit lors des guerres de religion. Le 16 août 1574, les huguenots, incendièrent et pillèrent la collégiale St Pancrace, puis réussirent à pénétrer dans le village, semant la terreur. Devant l’église, pour l’exemple, ils égorgèrent, 18 jeunes gens et jeunes filles. Cette statue commémore cette sinistre journée.
Porte des Aires - Appelée ainsi parce qu’elle donnait sur les "aires", endroit où l'on battait le blé. Vestiges des remparts des XIIème et XVIème siècles.
Chapelle Notre Dame de la Délivrance - Erigée en 1853 sur les fondations de l’ancien château des ducs de Blacas (XIIème siècle), par souscription publique, en ex-voto à la Vierge pour la remercier d’avoir épargner le village et ses habitants après les violents combats qui opposèrent en 1851 les partisans du coup d’état de Napoléon III et les républicains.
Couvent des Ursulines - Couvent cistercien des Xème et XIème siècles, restauré successivement par les Augustins, les Ursulines et les Trinitaires. Aujourd’hui, divisé en quatre parties, le corps de ferme est devenu une magnifique propriété, le prieuré, a été racheté par un particulier, le jardin abrite le tombeau des ducs de Blacas et la chapelle (restaurée au XIXème ) s’est transformée en musée d’art contemporain.
La tour Sarrasine - Appelée Sarrasine car elle possédait une herse (il y en avait en général une seule par village car les métaux ferreux coûtaient chers à l’époque), cette tour avec son pont-levis était l’entrée principale.
Fête de la truffe d'Aups - Quatrième dimanche de janvier.
Démonstrations de cavage.
Bénédiction du cochon et des chiens truffiers.
Danses provençales.
Château de Taurenne - Domaine oléicole de 253 hectares exclusivement consacrés à la culture des oliviers. Château-Bastide du XVème sur des bases du XIIème siècle, agrandi aux XVIème et XVIIème siècles, récemment restauré
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE