LEVANIN PHOTORETOUR ALBUMS
TOURNEMIRE

Seigneurie au XIème siècle, aujourd'hui modeste bourg groupé le long de la route d'accès au château d’Anjony, son nom provient d’une illustre famille: les Tournemire. "Un des plus beaux villages de France" dont le renom est éclipsé par celui du vertigineux château d’Anjony qui a supplanté le château originel des Tournemire au temps de Jeanne d’Arc. Dans le village, de nombreuses maisons sont dotées de pierres monumentales, elles proviendraient de cet ancien château. Dans cette commune, le fil de l’histoire ne s’est jamais rompu depuis, Robert de Léotoing est en effet le dernier marquis d’Anjony, il demeure au château de ses ancêtres et s’implique en tant que conseiller municipal. La visite du château actuel datant du XVème siècle apporte de précieuses indications sur la riche et tumultueuse histoire de ce village. Ancienne chapelle seigneuriale, l’église romane Saint Jean Baptiste abrite une épine de la couronne du Christ ramenée des croisades par un des seigneurs du lieu. L'histoire a toujours été marquée par la rivalité de deux familles, Tournemire qui possédait un château de ce nom bâti sur le promontoire et Anjony, famille de riches marchands pelletiers d'Aurillac qui a fait construire son château au coeur du fief de la famille du seigneur local. De nombreuses générations des deux familles se sont tantôt battues, tantôt alliées, jusqu'à ce que les revers de fortune des Tournemire les contraignent à quitter les lieux. En 1623, c'est par un duel, trois contre trois, sur la place publique que les protagonistes réglèrent une fois pour toutes leurs querelles.

LEVANIN PHOTORETOUR ALBUMS